LES SORTIES MONTAGNE EN 2022

 Les sorties sont destinées en priorité aux adultes licenciés des clubs FFME de Charente-Maritime. Des licences temporaires peuvent être délivrées aux non-licenciés.

 

Dans la mesure du possible, les fiches d'inscription seront disponibles ci-dessous environ un mois avant.

 

Le programme ou la destination pourront être modifiés selon, la météo ou la disponibilité des initiateurs.

 

Les initiateurs se réservent le droit de refuser une inscription s'ils estiment que la personne n'a pas le niveau requis.

 

LES RECITS ET PHOTOS DES SORTIES SONT EN BAS DE PAGE

 

Date Lieu Programme/Hébergement

 2/3

avril

 Pays Basque  Randonnée à la journée. Gite de groupe.

25/26

juin

 Pyrénées Vallée de Campan  Randonnée à la journée. Mobil home en camping.
     
     

Fiches d'inscription pour les sorties

Récits et photos des sorties réalisées

L'Album photos
L'Album photos

 

RANDOS EN BIGORRE

 

25/26 JUIN 2022

 

 

Pour cette 2e sortie de l’année, nous avons choisi la vallée de Campan avec des accès faciles aux pâturages et à la haute montagne.

 

Même si la météo s’annonce pluvieuse, nous restons optimistes, prêtes à s’adapter. Arrivée vers 22 h au camping l’Arriou à Baudéan et installation dans un mobil-home.

 

Samedi, le temps est couvert et nous partons vers le parking du Col de la Courade. Le sentier monte raide dans les pâturages vers les crêtes du Liset de Hount Blanque. La vue commence à s’élargir sur le Montaigu, le Pic du midi de Bigorre et l’Arbizon. Nous continuons jusqu’au Cap d’Aygue Rouye pour descendre ensuite vers le lac de l’œuf. La pause déjeuner est bien agréable avec le soleil qui veut bien se montrer. La suite de la descente se fait dans des petits vallons jusqu’au lac d’Aygue Rouye et ses troupeaux de vaches, puis un beau sentier en balcon jusqu’à la piste forestière.

 

La soirée est bien animée avec un bon apéro du terroir et des parties acharnées de « 6 qui prend » !

 

Dimanche, le temps est pluvieux et froid. Pour garder un peu de douceur, nous décidons de rester sur le Piémont en partant vers la région des Baronnies, pleine de promesses. En effet, au départ d’Escots, une belle boucle nous fait visiter cette région sauvage, en passant par les villages de Batsère et Sarlabous. Nous prenons quelques averses mais rien de bien méchant. Ce sont surtout les herbes hautes qui nous arrosent les pieds sur certains passages !

 

Voilà un week-end réussi malgré la pluie, il suffit juste de ne pas se décourager et trouver des plans B ! Rendez-vous à la rentrée pour de nouvelles sorties !

 

 

L'album photos
L'album photos

 

RANDOS AU PAYS BASQUE

2/3 AVRIL 2022

 

 

 

 

 

 

Après deux ans sans sorties et pour une reprise en douceur, nous avons choisi d'aller user nos chaussures de randonnée du côté du Pays Basque. Et même la météo hivernale n'effraie pas six courageux : Magali, Marion, Philippe, Karelle, Lucile et Mathilde.
Nous arrivons vendredi en début de soirée au gîte à Bidarray, après un essai de prononciation des panneaux indicateurs en basque (vite abandonné !). Autour d'une boisson chaude (agrémentée de cornuelles charentaises et cake aux noisettes !) nous prenons le temps de mieux faire connaissance et parler du programme.
La météo du samedi n'étant pas très encourageante (30 cm de neige à 900 m et vent fort annoncé), nous décidons d'éviter les crêtes : direction le sommet du Jara (810m) au départ d'Irouléguy. Après une montée entre pistes et chemins, nous rencontrons la neige tombée depuis 2 jours. La fin de la montée se fait sous l'œil attentif des vautours, qui attendent la chute d'un randonneur imprudent... Après une pause pique-nique au soleil et à l'abri du vent glacial, nous continuons le circuit sous une petite averse de grésil. Mais cela n'entame même pas notre bonne humeur ! Dès notre retour au camion, il faut s'atteler aux autres objectifs de la journée : arrêt à la ferme pour le fromage de brebis, dégustation à la cave d'Irouléguy, et une bière locale au bistrot de Saint Etienne de Baïgorry !
Dimanche matin, après un réveil dans le brouillard, nous nous dirigeons vers Ossès pour un circuit un peu plus montagnard qui passe par le sommet de l'Haltzamendi (850m). Les rafales nous rappellent que nous ne sommes que début avril ! Bien emmitouflés, nous arrivons au sommet et profitons du panorama. Après la pause repas, le début de la descente se fait en cherchant un sentier au milieu des chevaux, des genêts piquants et des restes d'écobuages. Nous passons sur de belles crêtes sauvages avec une vue vertigineuse sur des petits vallons isolés. Le circuit se termine dans les bois puis une petite route de campagne.
Ce premier week-end nous rappelle ce qui nous a manqué ces dernières années : la montagne et la convivialité. Nous avons pris un grand bol d'air dans un pays basque encore épargné par les touristes à cette époque. Et encore une fois, nous avons vérifié l'adage : qui écoute (trop) la météo reste au bistrot !